témoignages

 
 Je connais Monique depuis des années et nous avons partagé bien des moments qui nous ont permis de voir qui nous sommes vraiment.
 J'ai suivi ses enseignements et appris le Reiki avec elle. J'ai vu ses qualités humaines et le nombre de ses guérisons qui  ne cesse de croître.
Elle a soigné des enfants, sauvé des bébés qui depuis ont grandi et vivent en bonne santé.
Elle a adouci bien des souffrances  causées par la maladie et les traitements, en particulier les chimiothérapies.
Elle a enlevé le feu des zonas. Elle a permis à des personnes de remarcher. Elle a aidé des personnes désespérées.
Elle a de plus en plus de réussite en soignant des tumeurs, des maladies graves.

J'ouvre la voie avec  ce premier témoignage et j'espère que d'autres suivront pour redonner espoir à ceux qui souffrent et les aider. 
Le fait de combattre la maladie est en soi une victoire, le fait de moins souffrir une chance, le fait de guérir un miracle qu'il convient de proclamer.
Marie-Christine Panchaud

Monique m'a souvent parlé au fil des mois d'une personne qu'elle soignait à distance , sur demande de sa famille, et qui souffrait de  trois cancers, parmi les plus graves : cancer du pancréas, du foie, du poumon. Tout le monde la croyait perdue, à commencer par le corps médical. Cette personne a par contre toujours refusé de faire de la chimio ce qui a facilité la guérison, car ce traitement  détruit les cellules saines en même temps que les malades.
Cette personne a été opérée du pancréas, mais la médecine traditionnelle n'est pas intervenue pour les deux autres cancers. C'est Monique seule qui a assuré les soins, et réussi la guérison, qui a été confirmée par les résultats des analyses. 
La personne, qui ne se savait pas soignée, a été tellement surprise d'être guérie, qu'elle a refait faire les analyses qui ont confirmé l'absence de tumeur. 
Cette guérison a eu lieu il y a plusieurs mois, voire des années pour le premier cancer, et la personne est toujours en bonne santé.
 
Je connais une personne que Monique a soignée d'une tumeur à la tête. Sa douleur a fortement diminué, ainsi que les effets secondaires, comme la perte d'équilibre ou des contractions du visage, au niveau de la joue et de l’œil. La personne fait les contrôles médicaux réguliers depuis plusieurs années, et les résultats font apparaître que la tumeur a régressé, puis s'est stabilisée et que la maladie est stoppée depuis plusieurs années.
 
Ce petit bébé pleurait toujours et les médecins étaient très pessimistes car il ne pouvait rien manger. Dès que Monique le prenait dans ses bras, il s'arrêtait de pleurer et lui souriait. Elle l'a gardé un après-midi et il a dormi comme un petit ange. Sa famille l'amenait pour des soins, et Monique les a poursuivis à distance. Un jour, j'ai demandé des nouvelles et Monique m'a dit qu'il était sauvé. Son problème à l'estomac avait été guéri. Elle n'a plus revu cet enfant qui doit maintenant avoir deux ans environ. 
Share by: